Collectivités

Agroalimentaire : Agropole et PDIE

Agropole à Estillac prolonge sa mobilisation pour améliorer les conditions de transport vers/de/dans la Technopole. L'objectif est collectif : améliorer l'accessibilité de la technopole et les conditions de déplacements des salariés qui y travaillent, en réduisant la part des déplacements en voiture individuelle.

23 octobre 2019
______

Pour atteindre cet objectif, Agropole a élaboré un PDIE, Plan de Déplacement Inter-Entreprises, en concertation avec l’ensemble des entreprises de la technopole, industriels et entreprises de service. Ce programme, légalement obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés, est construit autour de 10 actions : réduire la vitesse de circulation sur la technopole ; améliorer la visibilité et le stationnement ; aménager des équipements pour réduire l’usage de la voiture individuelle ; aménager des pistes cyclables et des voies vertes ; améliorer la desserte de la technopole par les cars urbains et interurbains ;
inciter au covoiturage (par l’utilisation du site Ciligo.fr) ; développer des flottes de voitures et de vélos de service, hybrides ou électriques ; communiquer auprès des salariés sur les solutions de mobilité existantes ; réduire les déplacements domicile-travail et professionnels ; inciter les salariés de la zone aux bonnes pratiques de déplacement. Les bénéfices attendus sont tout à la fois d’ordre économiques (diminution des coûts de transport essentiellement), environnementaux (baisse de la consommation d’énergie et des émissions de GES) et sociaux (réduction des temps de transport et du stress notamment).