Tribune

Intrapreneuriat : une solution d’avenir

Actuellement, il est de plus en plus compliqué pour les entreprises de se démarquer. Les marchés sont de plus en plus concurrentiels, sans compter le risque de se faire ubériser. La plupart d’entre elles sont à la recherche d’éléments clés pour se différencier voire se rendre uniques aux yeux de leurs clients. Ainsi, la plupart des entreprises sont à la recherche de produits ou de services innovants, qui permettent ainsi d’échapper à la guerre des prix et de s’aménager une position privilégiée sur leurs marchés.

Xavier HOLLANDTS professeur à Kedge Bordeaux - 4 juillet 2019
______

De façon traditionnelle, on estimait que l’innovation devait être détectée avant qu’elle ne se diffuse. Les entreprises étaient alors à l’affût de ce qui pouvait émerger dans les laboratoires ou les salons professionnels par exemple. Pour les plus grandes d’entre elles, des dépenses importantes de recherche et développement (R&D) permettaient de développer des produits innovants. Plus récemment, certaines se sont tournées vers leurs clients ou des partenaires pour développer des innovations co-construites ou développées avec eux. 

80 % DES INNOVATIONS MISES SUR UN MARCHÉ PROVIENNENT DES… SALARIÉS DE L’ENTREPRISE !

Un filon a pourtant largement été inexploité depuis plusieurs années. On estime en effet que 80 % des innovations mises sur un marché proviennent des… salariés de l’entreprise. En effet, votre meilleur innovateur se trouve à l’intérieur de votre entreprise ! C’est ainsi que plusieurs leaders sur leur marché, comme 3M ou Google, basent leur succès sur leur capacité à générer de l’innovation par et avec leurs salariés. Ainsi, de plus en plus d’entreprises misent sur l’intrapreneuriat, qui consiste comme son nom l’indique à entreprendre à l’intérieur de l’entreprise au lieu de le faire à l’extérieur (entrepreneuriat). Le concept paraît simple mais la mise en application s’avère un peu plus complexe. 

L’INTRAPRENEURIAT, C’EST PLUS RAPIDE ET MOINS COÛTEUX QUE D’ACQUÉRIR UNE INNOVATION EXTERNE

L’intrapreneuriat présente pourtant de nombreux avantages : c’est plus rapide et moins coûteux que d’acquérir une innovation externe. Par ailleurs, c’est un élément important de satisfaction et de fidélisation des salariés et c’est un levier idéal pour diffuser une culture de l’innovation en interne. L’intrapreneuriat est également très souple puisqu’il peut être déployé de différentes façons, aussi bien pour des petites que de grandes entreprises. Il peut prendre la forme de concours, de cellules intrapreneuriales et peut même être ouvert à des équipes externes comme lors de hackathon par exemple. 

Mais l’intrapreneuriat comporte certaines caractéristiques qui bousculent les entreprises classiques. Pour pleinement porter ses fruits, il doit s’accompagner de nouvelles pratiques managériales. En effet, les intrapreneurs sont en général détachés de leur fonction le temps du projet. Ils ne peuvent être managés de façon classique et le projet innovant comporte une grande part d’incertitude qui rend difficile voire impossible toute évaluation traditionnelle. En termes de posture managériale, cela exige donc de passer d’une posture de contrôle à une posture basée sur la confiance et l’acceptation de l’échec éventuel. C’est à ce prix que l’intrapreneuriat peut largement contribuer au développement des produits et services du futur, ceux qui sont justement susceptibles d’assurer à court ou moyen terme le succès de votre entreprise.