Entreprises

Lamotte parie sur la mixité

Le groupe immobilier Lamotte vient de poser la première pierre des 200 logements du Domaine de Villepreux à Saint-Aubin-de-Médoc. Un programme mixte emblématique pour le groupe rennais implanté depuis 4 ans en Nouvelle-Aquitaine.

Nelly Bétaille - 20 juin 2019
______

On observe une véritable évolution des mentalités et de l’acte de construire. Et nous répondons, sur ce territoire, à la demande des collectivités et des habitants d’inventer l’habitat de demain », note Jean-François Fayot. Le directeur régional Aquitaine du groupe de construction Lamotte en veut pour preuve la forte mixité du nouveau programme du Domaine de Villepreux à Saint-Aubin-de-Médoc dont la construction vient de démarrer. Sur les 7 hectares, dont 3 hectares rétrocédés à la commune, le promoteur rennais prévoit d’ici fin 2020 l’implantation de 200 logements, avec 33 maisons de 3 à 4 pièces, dont 9 en partenariat avec l’entreprise sociale pour l’habitat Clairsienne. Elles voisineront avec 14 terrains à bâtir de 780 à 1 000 m2, déjà en partie vendus. Au cœur de l’ensemble : une résidence services seniors de 96 logements, gérée par sa filiale Espace et Vie. « Nous avons souhaité conserver les anciens locaux en acier Corten du groupe aéronautique Thalès pour y installer les espaces d’animation et de restauration de la résidence sur 650 m2 et les bureaux des 15 à 20 emplois qui seront créés. À proximité, une micro-crèche de 15 places permettra de favoriser l’échange entre les générations », souligne-t-il. 

40 MILLIONS D’EUROS DE CHIFFRE D’AFFAIRES EN NOUVELLE-AQUITAINE

Arrivé en Nouvelle-Aquitaine début 2015, à l’époque où la Société Publique Locale La Fab, chargée par Bordeaux Métropole de réunir les conditions de mise en œuvre de 50 000 logements, recherchait de nouveaux opérateurs, le groupe est désormais bien implanté. Lauréat de projets sur Bruges, Floirac, Mérignac, Bègles, Villenave-d’Ornon, il compte sur la région 17 collaborateurs et réalise 40 millions d’euros sur les 375 millions d’euros du groupe. En perspective : l’ouverture à Libourne, en septembre, de sa douzième résidence seniors sur le territoire national et la commercialisation dès le mois de juin d’un nouveau projet à Cambo-les-Bains (64). « Nous visons un développement croissant mais mesuré en Nouvelle-Aquitaine », résume le dirigeant qui annonce néanmoins une première opération de logements dans les Landes, à Biscarrosse, et deux projets immobiliers tertiaires sur Bruges et Mérignac.