Entreprises

L’usine du futur de Sangosse

Acteur de référence dans l’innovation, le développement et la mise en marché de BioSolutions de protection et nutrition des plantes, l’ETI De Sangosse, basée à Agen, a inauguré dernièrement son « Usine du futur ». Un investissement de 12 millions d’euros.

Chantal BOSSY - 1 août 2019
______

Parce que demain se dessine aujourd’hui, il était nécessaire voire fondamental de favoriser la modernisation de l’outil de production industrielle et d’améliorer la compétitivité par l’innovation et l’évolution technologique », souligne Nicolas Fillon, PDG de De Sangosse. Aussi l’entreprise a réalisé des avancées essentielles sur de nouveaux procédés brevetés de production comme de fabrication. Elle avance autour du triptyque : investir pour innover, structurer pour optimiser et anticiper pour évoluer. L’« Usine du futur » permet d’être au carrefour des transitions écologiques et technologiques pour répondre aux attentes sociétales actuelles et futures. Elle est plus responsable, plus agile, plus connectée, plus attentive aux attentes des consommateurs, des salariés et de l’environnement. « C’est la grande réussite que nous avons réalisée avec tous nos partenaires depuis 2017 qui nous ont aidés, qui ont collaboré à la conception, au financement, à l’autorisation, à la réalisation et au lancement de ce site fortement ancré dans le territoire et sans précédent en termes d’investissement et de ressources. » Ainsi, l’opération a nécessité un investissement de 12 millions d’euros. Parce que ses clients professionnels doivent être en mesure de produire mieux et en quantité suffisante, il leur est nécessaire d’avoir à leur disposition des solutions pour protéger leurs cultures des agresseurs naturels. Dans le même temps, l’attente des citoyens d’une agriculture la plus saine et respectueuse possible de l’environnement est, à juste titre, toujours plus forte. Sa raison d’être consiste précisément à répondre à ce défi. Ses équipes recherchent, fabriquent et mettent en marché des « solutions vertes », à la fois durables et innovantes. Cette nouvelle usine se veut donc durable et sobre en ressources, plus intelligente, avec des modes de production et des technologies de rupture toujours plus adaptés à des productions personnalisées pour les différents pays où sont destinés ses produits de biocontrôle, utilisables en Agriculture Biologique, conventionnels ou mixtes.