Entreprises

Nouvelles technologies : DL Additive réinvente Marianne

2 octobre 2019
______

En créant DL Additive, en 2015, Marc et Raphaël Darmon s’étaient fixé pour ambition de réaliser des projets irréalisables. Joli coup de pub pour cette start-up mérignacaise spécialiste de l’impression 3D : avec le magazine Marie-Claire, elle vient de réaliser la première collection de bustes de Marianne inspirés par des femmes françaises choisies pour leur parcours. « Après avoir été scannées, elles ont été imprimées en 3D, puis poncées, apprêtées et peintes. L’impression de chaque buste a nécessité 27 heures de travail », précise Raphaël Darmon, son président. Les représentations d’Aurélie Dupont, danseuse étoile, directrice de la Danse à l’Opéra national de Paris, Ginette Kolinka, survivante du camp d’Auschwitz-Birkenau et passeuse de mémoire, Martine Monteil, commissaire divisionnaire, première femme à diriger les plus grandes brigades centrales parisiennes, Sarah Ourahmoune, championne du monde de boxe et cheffe d’entreprise et de la navigatrice Marie Tabarly s’installeront dans leur commune respective. Idée à suivre.